25 Août 2014

Historique des événements

Événements 2014

18/06/2014 : Présentations Corot

Conférence sur les résultats de la mission CorotA l'occasion de l'envoi de la dernière télécommande Corot, un après-midi de présentations techniques et scientifiques a été réalisé au CNES afin de faire un bilan de cette mission pionnière.

Présentations :

  • L'histoire de Corot en 5 tableaux
  • La mission en quelques chiffres
  • Éléments de mémoire
  • Structure Galactique et sismologie
  • Le programme exoplanètes de Corot :
    comment ça marche ?
  • Les planètes de Corot...
    ...du télescope à la loupe
  • Après Corot

Films des diverses présentations
Présentation de Corot en bref par Lionel Suchet L'histoire de Corot en 5 tableaux par Annie Baglin La mission en quelques chiffres par Christophe Donny
Éléments de mémoire par Thien Lam Trong L'essor de la sismologie stellaire par Eric Michel Structure galactique et sismologie par Benoît Mosser
 comment ça marche par Magalie Deleuil Les planètes de Corot... du télescope à la loupe par Marc Ollivier Après Corot par Olivier La Marle
Films au format MOV


17/06/2014 : Envoi de la dernière télécommande au satellite Corot

Poster fin de CorotLe 17 juin 2014 à 10h27, Corot a reçu la dernière télécommande de sa carrière. Après plus de 7 années d'activité en orbite, le satellite est arrivé à la fin de sa mission. Les opérations ont été orchestrées par les équipes techniques du Centre Spatial de Toulouse du CNES et ont ainsi mis fin aux opérations de retrait de service du satellite qui ont débuté en décembre 2013.

Annie Baglin envoie la dernière télécommande à Corot le 17 juin 2014
Annie Baglin envoie la dernière télécommande à Corot le 17 juin 2014

Lancé le 27 décembre 2006, Corot aura passé 2729 jours en orbite, détectant et mesurant avec une très grande précision (cent fois meilleure que précédemment) les variations de la luminosité des centaines de milliers étoiles, continûment et pendant de très longues périodes allant jusqu'à 6 mois.

Merci à Corot et aux équipes scientifiques et du CNES pour cette mission pionnière en astronomie spatiale.

Plus d'informations sur le site web du CNES.


03/2014 : Nouveaux films présentant la mission Corot

À l'occasion de la rétrospective Corot au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget fin 2013, une série de petits films de présentation de la mission au grand public a été réalisée. Regardez pour redécouvrir la mission :

Corot une mission spatiale d'astronomie
Corot une mission spatiale d'astronomie
(~46 Mo, format MP4)

Corot dévoile le cœur des étoiles
Corot dévoile le cœur des étoiles
(~44 Mo, format MP4)

Corot découvre de nouveaux mondes
Corot découvre de nouveaux mondes
(~45 Mo, format MP4)


01/2014 : Corot : évitement de collision et retrait de service

Les opérations de retrait de service CoRot démarrent officiellement cette première semaine de janvier 2014 après 4 mois consacrés à la réalisation d'expérimentations technologiques.

Une répétition générale s'est improvisée juste avant Noël suite à un risque de collision identifié par l'équipe CAESAR (service en charge de la gestion des collisions en orbite au CNES) : la toute première manœuvre d'abaissement d'orbite prévue nominalement en janvier a été avancée au 23 décembre 2013 afin d'éviter un morceau d'étage lanceur qui menaçait Corot. Cette première manœuvre s'est exécutée de façon très satisfaisante.

On notera que ce risque de collision avéré, et donc la manœuvre d'évitement qui a suivi, est le premier en 6 ans de mission ! Une belle statistique pour Corot !

Compte tenu du design de la plateforme Proteus et de la quantité d'ergol restante, les opérations d'abaissement d'orbite CoRot se poursuivront sur 2 mois. Une fois l'orbite elliptique finale atteinte, le satellite CoRot sera maintenu dans un état de semi-veille (mode survie) afin de réaliser les toutes dernières expérimentations technologiques.

L'extinction définitive du satellite est prévue à la fin du printemps 2014.

Événements 2013

12/2013 : Le caractère universel de la granulation stellaire dévoilé

Les observations effectuées par le satellite Corot ont permis la première mise en évidence d'une signature photométrique de la granulation dans des étoiles autres que le Soleil. Ces observations ont de plus révélé l'existence d'une relation d'échelle universelle entre le temps caractéristique de la granulation stellaire et les paramètres de surface des étoiles.
Les observations menées avec le satellite Kepler (NASA) sur un plus grand nombre d'étoiles viennent récemment de confirmer les observations Corot. Ces observations ont motivé un travail théorique conduit par des chercheurs de l'Observatoire de Paris (Observatoire de Paris/CNRS/Université Paris Diderot/UPMC).
Ce travail a abouti à un modèle théorique de la granulation stellaire qui reproduit de manière satisfaisante la relation d'échelle observée. Il permet de mieux comprendre les propriétés de la granulation stellaire et ses liens avec les propriétés des oscillations de type solaire.
Cette étude est parue récemment dans la revue Astronomy & Astrophysics : "Stellar granulation as seen in disk-integrated intensity" I. Simplified theoretical modeling - II. Theoretical scaling relations compared with observations.

Spectre Fourier de l'étoile HD 49385 observée par le satellite Corot. La courbe en rouge correspond à la signature de la granulation. Le trait vertical bleu localise la fréquence caractéristique (nu max) des oscillations de type solaire détectées dans cette étoile.
Spectre Fourier de l'étoile HD 49385 observée par le satellite Corot. La courbe en rouge correspond à la signature de la granulation. Le trait vertical bleu localise la fréquence caractéristique (numax) des oscillations de type solaire détectées dans cette étoile.

Lire la nouvelle sur le site de l'Observatoire de Paris dans son intégralité.


08/2013 : Étude combinée d'une étoile et de sa planète, le cas HD52265

Masse, rayon, âge, mais aussi vitesse de rotation interne et de l'inclinaison de l'étoile HD52265, telles sont les caractéristiques qui ont pu être mises au jour grâce à l'interprétation sismologique de données obtenues par le satellite Corot. De ces paramètres ont été déduites des informations ayant permis à leur tour de caractériser la planète qu'elle abrite : HD52265b. Cette étude menée par une équipe internationale incluant des chercheurs du Laboratoire d'Etudes Spatiales et d'Instrumentation en Astrophysique - LESIA de l'Observatoire de Paris, illustre la façon dont les données Corot peuvent être exploitées pour enrichir la compréhension de tels systèmes planétaires. Ces travaux sont publiés dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS).

Vue d'artiste de HD52265 et la planète HD52265b - MPI for Solar System Research/Mark A. Garlick
Vue d'artiste de HD52265 et la planète HD52265b
MPI for Solar System Research/Mark A. Garlick

Lire la nouvelle sur le site de l'Observatoire de Paris dans son intégralité.


06/2013 : Mission accomplie pour le satellite Corot

Après une mission deux fois plus longue que prévu, le satellite Corot du CNES, capable d'écouter la musique des étoiles et de chasser les exoplanètes, va être mis à la retraite.

Les succès de Corot avaient conduit le CNES et ses partenaires à prolonger sa mission une première fois en 2009, puis une seconde fois en 2012. Mais après 6 ans de bombardement intense par les particules de haute énergie qui sillonnent l'espace, l'instrument de Corot a cessé de transmettre ses données le 2 novembre 2012, probablement victime de l'une d'elles. Après plusieurs mois d'investigations et d'essais au sol ainsi que sur le satellite, les équipes techniques du CNES et du CNRS ont cerné la cause probable de l'événement, sans pouvoir remettre l'équipement en service à distance. Un ensemble d'opérations va maintenant être réalisé pour abaisser l'orbite de Corot, réaliser des expérimentations technologiques puis passiver le satellite. Le voyage de Corot se terminera ensuite lorsqu'il se consumera dans l'atmosphère de la Terre.

Lire la nouvelle sur le site du CNES dans son intégralité.
Lire aussi le Communiqué de Presse CNES


01/2013 : Poursuite de l'interruption de la mission

Suite à la défaillance de la chaîne photométrique n°2 de l'instrument, la mission scientifique Corot est interrompue depuis le 2 Novembre 2012. Des opérations de reconfiguration de la plateforme satellite ont été réalisées en décembre 2012 ; elles n'ont pas permis de redémarrer l'instrument. L'enquête en cours chargée d'analyser les causes de l'anomalie examine maintenant de nouvelles hypothèses. Elles vont être testées au moyen d'essais réalisés au sol sur un banc représentatif de l'instrument situé au Centre de Mission Corot à Toulouse. De nouvelles tentatives pourraient être réalisées sur le satellite en vol suite à ces essais.

Événements 2012

11/2012 : Interruption de la mission

L'instrument COROT a cessé de fournir des données scientifiques depuis le 2 novembre. Les premières analyses montrent que la chaîne photométrique n°2 (la seule en fonctionnement depuis la panne de la chaîne n°1 en mars 2009) a cessé de dialoguer avec l'ordinateur de bord du satellite. Plusieurs tentatives de redémarrage de l'instrument n'ont rien donné. Les investigations pour comprendre l'origine de la panne sont en cours et en parallèle, l'équipe opérationnelle du Centre de Toulouse prépare des essais de reconfiguration du satellite dans l'espoir de réactiver l'instrument. Ces opérations sont prévues dans le courant du mois de décembre.


10/2012 : Proposition d'extension de 3 ans de la mission Corot


02/2012 : Les étoiles massives Be ont un cœur plus gros que prévu

Une fois de plus, l'astérosismologie -- cet art de sonder le cœur interne des étoiles en étudiant leurs vibrations globales -- ouvre une fenêtre entièrement nouvelle sur les processus physiques qui transportent l'énergie du foyer nucléaire de ces astres vers leur lumineuse atmosphère.
Deux observations continues, de 27 et 157 jours par le satellite Corot du CNES, des vibrations lumineuses de deux étoiles Be tardives viennent de révéler la taille de leurs noyaux convectifs qui s'avère plus importante que celle prédite par les modèles statiques des étoiles, aussi appelés modèles standards. Ces deux étoiles qui tournent extrêmement rapidement (environ 20 fois la vitesse de rotation du Soleil, soit un tour en 1,5 jour, et 140 fois sa vitesse équatoriale de surface) sont environ 4 fois plus massives que ce dernier et ont un rayon équatorial environ 7 fois plus grand. C'est un résultat important pour l'étude de la structure et de l'évolution des étoiles massives, berceau des éléments lourds de l'Univers, et plus particulièrement pour la physique des étoiles Be. Il s'explique par la dynamique interne liée à la convection du cœur de ces étoiles et aux mouvements dans leur enveloppe externe dus à la rotation rapide. Cette dynamique a été simultanément comprise et contrainte grâce à la combinaison de Corot, d'une étude du magnétisme de ces étoiles au Télescope Bernard Lyot de 2 mètres du Pic du Midi et à la modélisation de leurs oscillations et de leur hydrodynamique profonde.

Lire l'article complet sur le site de l'Observatoire de Paris.


01/2012 : 5 ème anniversaire de Corot

Affiche des 5 ans d'exploitation de CorotDans le cadre du 5 ème anniversaire de Corot et de la demande d'extension de la mission, l'équipe projet organise avec la communauté scientifique une conférence,

    le jeudi 2 février 2012
    en salle Léonard de Vinci au Centre Spatial de Toulouse
    de 13h45 à 16h00.

    L'événement est organisé sous la forme "d'un plateau" animé, faisant alterner questions et réponses dans la salle et diffusion de courts interviews.

    Plusieurs thèmes au cœur et aux frontières de la mission scientifique de Corot seront abordés :
    les exoplanètes, les observations complémentaires au sol, l'activité stellaire, aux confins de la galaxie, ...

    Points de contact en particulier pour accéder au site :

    Marie-Claire Raymondis
    Olivier Vandermarcq

    Événements 2011

    11/2011 : L'arbre de Noël qui attend Corot

    Une campagne Internationale va réunir 4 observatoires spatiaux : Corot, Spitzer, Chandra et MOST ainsi que plusieurs télescopes au sol dont le Very Large Telescope de l'ESO au Chili de début décembre à mi-janvier.

    Corot SatelliteSpitzer SatelliteChandra SatelliteMOST MicroSatelliteVery Large Telescope in Chile

    La cible de cette campagne est un amas d'étoiles jeunes (10 millions d'années), pas très loin de nous à seulement 1800 années lumière, du nom barbare de NGC 2264 aussi joliment nommé "l'arbre de Noël". Ces instruments observeront quasi continument pendant cette période, près de quatre mille étoiles de masses très différentes, à tous les stades de leur formation et de leur jeunesse, dans différentes longueurs d'onde allant de l'infrarouge aux rayons X.

    Image de l'amas NGC 2264 prise par le VLT - © ESO
    Image de l'amas NGC 2264 prise par le VLT - © ESO

    Corot (CNES + pays Européens + Brésil) va observer la plupart des étoiles alors que MOST (Canada, Autriche) se consacrera aux quelques dizaines d'objets très brillants, inobservables par Corot.
    Spitzer (NASA) détectera le rayonnement infrarouge émis par les enveloppes et la partie interne des disques d'accrétion qui accompagnent les étoiles dans leur contraction.
    Chandra (NASA) observera les régions plus externes de ces disques, sources de rayonnement X et en particulier des phénomènes très brefs et explosifs.
    La spectroscopie depuis les télescopes au sol apportera des informations sur la composition chimique, les vitesses des courants et leur variabilité pendant cette campagne.

    Les principales études concerneront l'interaction entre l'étoile déjà formée et la matière qui l'entoure, la rotation et l'activité magnétique des membres de l'amas et leur répartition, la détection de leur structure interne en utilisant les techniques de la sismologie, la recherche d'éclipses planétaires et stellaires dans les étoiles jeunes. Elle permettra de déterminer la proportion de ces objets multiples, étoiles binaires et systèmes planétaires dans cette région particulière.

    C'est la première fois que des moyens aussi importants ont réussi à coordonner leurs efforts pour réaliser une étude simultanée, avec des instruments très différents, qui permettra de relier les phénomènes observés dans les différentes régions de ces objets, et l'interaction avec leur environnement.

    Corot a déjà observé cet amas en 2007 et les résultats ont montré la richesse des données, faisant déjà l'objet de 6 articles et de nombreuses présentations dans des colloques.


    10/2011 : Corot et l'astérosismologie : voir battre le cœur des étoiles

    Qui se souvient que Corot (Convection, Rotations et Transits planétaires) fut au départ une mission d'astérosismologie ? Lorsque la proposition initiale est soumise au CNES, à l'occasion du séminaire de prospective scientifique de Saint-Malo de 1993, les 1eres exoplanètes n'ont en effet pas encore été détectées... Le numéro de novembre du magazine Pour La Science revient sur les avancées en physique stellaire produites par Corot et son homologue américain Kepler.

    En savoir plus...


    07/2011 : Retour sur Corot 9b

    Ce lundi 4 juillet, le satellite Corot était de nouveau pointé en direction de l'étoile Corot 9. Située à 1500 années lumières de la Terre, cette étoile relativement semblable au Soleil mais un peu plus froide, avait déjà été observée par le satellite Corot durant l'été 2008, observation qui avait permis de détecter une planète en transit autour de cette étoile. Baptisée Corot 9b, la planète s'est révélée du type "Jupiter tempéré" parce que sa masse et sa composition sont proches de celles de Jupiter et parce que sa période de révolution de 95 jours, la situe à une distance un peu plus éloignée de l'étoile que la majorité des exoplanètes détectées qui sont très proches de leurs étoiles et donc très chaudes. La température de surface de Corot 9b est ainsi estimée comprise entre 250 et 430 K (soit -23°C et 157°C).

    Sur les 3 transits de Corot 9b de l'année 2011, seul celui du 4 juillet était observable par Corot. La mission a donc été adaptée pour y insérer entre les 2 programmes d'été 2011, cette courte observation, objet d'une grande attention des scientifiques spécialistes des exoplanètes. Le transit de CoroT 9b suivi par Corot dans le domaine de la lumière visible devait aussi être suivi par l'observatoire Spitzer dans le proche infra rouge. Les scientifiques espèrent découvrir de nouveaux détails, sur les caractéristiques physiques et sur la composition de la planète Corot 9b ; est elle entourée de lunes ou d'anneaux, son orbite est elle perturbée par la présence d'autres planètes, sont quelques unes des questions que les scientifiques se posent et auxquelles ils vont s'efforcer de répondre après analyse des précieuses mesures recueillies par le télescope Corot.


    07/2011 : Etoiles et planètes au menu du 2nd symposium scientifique Corot

    Symposium Corot en juin 2011Le Second Symposium Corot s'est tenu du 14 au 17 juin 2011 au Palais des Congrès de Marseille. Près de 200 chercheurs en physique stellaire et exo-planétologie se sont rassemblés pour échanger leurs résultats et analyses, obtenus en particulier avec le satellite de photométrie spatiale Corot et son "grand frère" américain Kepler. Des études pionnières sur les planètes extrasolaires en transit devant leur étoile et sur l'intérieur des étoiles de tout type ont été montrées et discutées par les experts de ces deux domaines de recherche.

    Dix nouvelles planètes découvertes par Corot et mesurées par des observations complémentaires au sol ont été annoncées par l'équipe Corot (en plus des 15 déjà connues). Sur près de 400 candidats identifiés dans les courbes de lumière Corot, les observations au sol ont déjà pu établir la nature d'environ 200 systèmes.

    Au-delà des nouveaux résultats de la mission Corot, on peut souligner que, depuis le premier Symposium (février 2009 à Paris), les scientifiques se consacrent maintenant à l'interprétation en profondeur des propriétés des étoiles et des planètes observées par Corot. Il est apparu très clairement que les connexions entre étoiles et planètes avaient des aspects nombreux et variés que les missions spatiales Corot et Kepler permettent déjà d'étudier en détail.

    Ces connexions étaient au cœur de ce second Symposium, et la rencontre entre les deux communautés scientifiques, qui travaillent le plus souvent de façon séparée, a été un grand succès pendant cette semaine. Les propriétés des planètes sont fortement influencées par l'étoile à proximité de laquelle elles se forment et évoluent : les interactions de marées et les connexions magnétiques commencent à être contraintes par les observations obtenues par Corot et Kepler, par exemple la superposition entre la planète qui transite et un ensemble de tâches sombres sur la surface de l'étoile. Les modèles d'évolution, qui étaient jusqu'à présent séparés entre étoiles et planètes, commencent à être appréhendés de façon combinée. La variabilité des étoiles, dont les caractéristiques sont extrêmement complexes (le soleil apparaissant comme une étoile peu variable), influence la détection des planètes qui les environnent, et la compréhension approfondie de ces phénomènes est une nécessité pour les recherches actuelles et futures de planètes semblables à la Terre. Au-delà de Corot, les instruments spatiaux du futur PLATO et ECho, en cours d'étude à l'ESA, devraient prolonger à moyen et long terme ces analyses inter-connectées des étoiles et des planètes.


    06/2011 : Corot découvre 10 nouvelles planètes extra-solaires

    14 Juin 2011 -- Le satellite Corot a identifié par transit 10 nouvelles exoplanètes, qui ont été confirmées par des observations de suivi depuis le sol. Sept sont des Jupiters chauds, avec des propriétés parfois peu communes, et trois sont de plus petites masses : une est légèrement plus petite que Saturne, et deux sont des "Neptunes" orbitant la même étoile. Ces découvertes ont été annoncées au deuxième Symposium Corot, tenu cette semaine à Marseille.

    Lire le communiqué de presse complet sur le site de l'Observatoire de Paris


    05/2011 : Second symposium Corot à Marseille du 14 au 17 juin 2011

    Pour plus d'informations sur le symposium voir le site web dédié :
    http://symposiumcorot2011.oamp.fr/


    04/2011 - Les astronomes visent le cœur des géantes rouges

    Une équipe internationale incluant des chercheurs du LESIA (Observatoire de Paris, CNRS, Université Pierre et Marie Curie, Université Paris Diderot), de l'AIM (CEA-Irfu, CNRS, Université Paris Diderot) et de l'IAS (CNRS, Université Paris-Sud 11) vient de réussir à mesurer des oscillations qui sondent directement le cœur des géantes rouges. Avec les données des satellites Kepler de la Nasa et Corot du CNES, les astrophysiciens accèdent aujourd'hui directement au cœur de ces étoiles, un domaine jusqu'ici opaque aux diverses analyses. Les chercheurs ont utilisé la sismologie stellaire, qui consiste à analyser les très faibles variations de luminosité d'une étoile, qui traduisent les oscillations de sa structure. Ils ont pu distinguer où se situent les réactions de fusion nucléaire, selon les cas au cœur même de l'étoile ou dans des couches plus externes : une découverte majeure pour la compréhension des étoiles géantes rouges, car jusqu'ici rien ne permettait aux astronomes d'isoler ces deux étapes particulières de la vie d'une étoile. Les résultats sont publiés dans la revue Nature du 31 mars 2011.

    Plus d'informations sur le site de l'INSU
    Lire aussi l'article de la revue Nature (en anglais)

    Événements 2010

    29/11-01/12/2010 : Le quatrième Workshop CoRot Brésilien s'est tenu à l'Hôtel Ocean Palace, Natal, Brésil

    Programme préliminaire :

    • Status de la Mission Corot
    • Programme scientifique pour les 3 prochaines années
    • Planètes et environemment circumstellaire
    • AcroCorot : activité, rotation, convection
    • Sismologie (essentiellement étoiles chaudes)
    • Projets futurs : principalement PLATO

    Plus d'informations et inscription sur le site :
    http://ace.dfte.ufrn.br/4thCoRoT/4thCBW.html


    Un cycle d'activité analogue à celui du Soleil découvert dans une étoile lointaine

    Grâce aux données du satellite Corot (Convection, Rotations et Transits planétaires) du CNES, une équipe internationale, incluant des chercheurs français du CEA, de l'Observatoire de Midi-Pyrénées et de l'Observatoire de Paris, décèle dans une étoile située à 100 années-lumière un cycle d'activité magnétique analogue à celui du Soleil. Ce résultat, obtenu pour la première fois par la technique de sismologie stellaire, est publié le 27 août 2010 dans Science.

    Plus d'informations sur le site de l'INSU

    Publication dans la revue Science (en anglais)


    06/2010 : Florilège de planètes découvertes par le Corot

    Florilège de planètes découvertes par le satellite Corot

    Aujourd'hui, l'équipe Corot annonce la découverte d'une naine brune et de six nouvelles exoplanètes aux caractéristiques très variées.
    CoRoT, satellite de l'Agence spatiale française (CNES), permet de découvrir des exoplanètes depuis l'espace, par la détection de leur passage devant leur étoile. L'observation de ces transits est relayée par des observations au sol, notamment avec les spectrographes HARPS de l'ESO et Sophie de l'INSU-CNRS : les astronomes obtiennent alors une mesure précise de la taille, de la masse et de l'orbite de ces nouvelles planètes, sans les voir directement. Elles sont ainsi les seules à permettre d'obtenir les informations les plus complètes sur leur nature et les modes de formation et d'évolution de ces nouveaux mondes...

    Lire le communiqué de presse complet du CNES et des partenaires de la mission

    Publications associées aux 7 découvertes du 14 juin


    03/2010 : Le satellite Corot découvre Corot-9b, une planète géante tempérée

    Combinant 145 jours de mesures obtenues par le satellite Corot du CNES, à celles du spectrographe HARPS de l'ESO, une équipe internationale vient de découvrir une nouvelle planète - Corot-9b – avec une probable température de surface d'environ 100°C, dont les dimensions sont proches de celles de Jupiter, et qui tourne autour d'une étoile semblable au Soleil dans la constellation du Serpent, à quelques 1 500 années lumière de la Terre.

    Planète Corot-exo-9b et son soleil
    (télécharger - taille 26 Mo)

    Communiqué de Presse du CNES et des partenaires de la mission
    Autre article sur cette découverte sur le site du CNES
    Article de l'ESA sur Corot-9b (en anglais)
    Article sur Corot-9b paru dans Nature (en anglais)

    Événements 2009

    23/10/2009 : Corot : le satellite chercheur d'exoplanètes prolongé pour 3 ans

    Le CNES, en accord avec ses partenaires nationaux (CNRS-INSU et Observatoire de Paris) et internationaux (Autriche, Allemagne, Belgique, Brésil, ESA, Espagne), va prolonger de trois ans les opérations du satellite Corot, jusqu'au 31 mars 2013. La décision a été prise le 23 octobre de cette année.

    Communiqué de Presse du CNES et des partenaires de la mission


    10/2009 : Numéro spécial A&A : "The Corot space mission: early results"

    Cette semaine, Astronomy & Astrophysics publie un numéro spécial dédié aux premiers résultats obtenus par la mission spatiale Corot. Il inclut 55 articles traitant des objectifs primaires de la mission Corot, c'est-à-dire, la recherche d'exoplanètes et la sismologie stellaire, ainsi que d'autres sujets en physique stellaire.

    Communiqué de Presse de la revue Astronomy & Astrophysics (en anglais)


    23/09/2009 : Corot 1000 jours, 100 000 étoiles

    Lancé le 27 décembre 2006, Corot passe aujourd'hui ses 1000 jours en orbite ! Les données de plus de 100.000 étoiles ont été acquises. De qualité exceptionnelle, elles distillent de beaux résultats scientifiques...

    Bon anniversaire Corot !


    09/2009 : Corot-7b est bien la première exoplanète tellurique

    Corot est à l'origine de la découverte de la plus petite planète extrasolaire jamais détectée, Corot 7b ; cette découverte a été annoncée lors du symposium Corot de février 2009. Elle a nécessité, en complément des données fournies par le satellite Corot, des campagnes d'observation de l'étoile "Corot 7" réalisées à partir de télescopes au sol.

    Le présent communiqué publié par l'ESO (en anglais) et relayé par l'ESA, a été réalisé en conclusion des observations menées depuis l'observatoire de La Silla. Ces mesures viennent compléter la connaissance que l'on avait de Corot 7b : rayon de la planète et distance de la planète à son étoile, deux paramètres obtenus à partir des mesures faites par le satellite. Les mesures faites au sol apportent une estimation de la masse de la planète ; on sait maintenant que la densité de Corot 7b est proche de celle de la Terre d'où le caractère "tellurique".

    En outre, les observations ESO ont permi de détecter la présence d'une seconde planète dénommée Corot 7c.
    Il semble bien que l'on soit en présence pour la première fois d'un système comportant 2 planètes de type "super terre" (une super Terre est une planète dont la masse est < à 10 fois la masse de la Terre).

    Système Corot-exo-7
    (télécharger - taille 205 Mo)

    Article CNES sur Corot 7b
    Article de l'Observatoire de Paris, LESIA
    Article de l'INSU
    Article de l'ESA (en anglais)
    Dépêche de l'AFP sur Corot 7b


    08/2009 : Outil de visualisation en 3D du satellite Corot, son mouvement en orbite et son attitude

    Voici l'application qui permet de reproduire et visualiser en 3 D le satellite Corot, son mouvement en orbite et son attitude, à partir des données réelles acquises depuis le lancement. Vous pouvez y accéder depuis le serveur "3dview" à jour des données éphémérides, quaternions et GS depuis le début de la mission Corot. Il est accessible via ce lien :

    http://mm3dview.cnes.fr

    Pour le tutoriel, voir la page suivante :

    http://mm3dview.cnes.fr/other/mm3dview_tutorial.pdf

    Le serveur est désormais alimenté de manière hebdomadaire par le CMC.


    21/05/2009 : Corot détecte des modes d'oscillations non radiaux à longue durée de vie dans des étoiles géantes

    Dans environ 5 milliards d'années, notre Soleil va se dilater pour devenir une étoile géante rouge. Ce stade évolutif est commun à toutes les étoiles qui ressemblent au Soleil une fois qu'elles ont brûlé leur combustible, l'hydrogène, présent dans le cœur. Ces astres sont particulièrement intéressants à étudier afin de tester nos théories représentant les stades évolués des étoiles.
    L'analyse des données photométriques de grande précision obtenues par la mission spatiale Corot, effectuée par une équipe de chercheurs de différentes nationalités dont des chercheurs de l'Observatoire de Paris, a permis de mettre en évidence la richesse du spectre d'oscillations de ces étoiles, ouvrant ainsi la voie à l'utilisation de techniques basées sur la sismologie pour sonder l'intérieur de ces astres.

    Spectre de densité spectrale d'une candidate géante rouge, Corot-101034881
    Spectre de densité spectrale d'une candidate géante rouge, Corot-101034881, montrant des modes d'oscillations régulièrement espacés en fréquence

    Lire la suite de l'article...


    04/05/2009 : Corot est "timbré"

    Dans le cadre de l'Année Mondiale de l'Astronomie, PostEurop, association de 48 opérateurs postaux publics européens créée en 1993 pour optimiser les opérations postales et les services postaux en Europe, a retenu l'astronomie pour thème des timbres Europa 2009.
    En France, la Poste émet le 4 mai 2009 un bloc de 2 timbres à 1,40€ représentant la planète Saturne et une exoplanète sur un fond stellaire. Pour évoquer toute l'histoire de l'astronomie, la lunette de Galilée fait écho au télescope spatial Corot mis sur orbite en décembre 2006. Certains détails du bloc seront recouverts d'une encre pailletée.
    Ce bloc de timbres sera mis en vente à partir du 4 mai 2009 dans les bureaux de poste, par correspondance, et sur le site Internet de La Poste.

    Timbre


    07/04/2009 : Corot "back on track"

    Après la perte de communication entre la chaîne photométrique n°1 de l'instrument et la plateforme satellite, perte survenue le 8 mars 2009, l'exploitation scientifique du satellite Corot a redémarré début avril. Les opérations de retournement du satellite, de pointage et de configuration de l'instrument sur le nouveau champ stellaire LRc03 se sont déroulées du 30 mars au 7 avril avec succès. Le champ LRc03, situé dans la constellation Serpens Cauda est optimisé pour la détection de planètes extrasolaires. Les observations, prévues pour durer 3 mois sur ce champ, sont réalisées avec la chaîne 2 de l'instrument en utilisant les seuls CCD A2 (sismologie) et E2 (détection d'exoplanètes). Les performances de Corot sont inchangées et seul le champ de vue est réduit d'un facteur 2. Dans le même temps, une enquête concernant l'anomalie survenue avec la chaîne 1 de l'instrument est en cours. La chaîne 1 est actuellement OFF et les CCD A1 et E1 ne sont pas mis en œuvre.


    02/03/2009 : Conversation spatiales avec Pierre Barge, responsable du programme de recherche d'exoplanétes de Corot au Laboratoire d'Astrophysique de Marseille

    Les nouveaux mondes de Corot
    Depuis son lancement en décembre 2006, le satellite Corot du CNES a découvert pas moins de 7 planètes tournant autour d'autres étoiles que le Soleil.
    Quelles sont leurs caractéristiques ?
    Que peuvent-elles nous apprendre sur la formation des planètes dans l'Univers ?

    Lire la suite de l'article...


    03/02/2009 : Corot-Exo-7b : la plus petite planète extrasolaire jamais découverte, événement annoncé à Paris

    Une planète guère plus grosse que la Terre vient d'être découverte par le satellite Corot : Rocheuse ou "planète-sauna" ? En tout cas il s'agit ici d'un objet étonnant. Ce compagnon d'une étoile de couleur orangée est d'une taille inférieure à deux fois celle de la Terre. Ce serait donc la plus petite taille d'exoplanète jamais mesurée. La température est telle (plus de 1000 degrés) qu'elle serait recouverte de lave ou de vapeur d'eau.

    Système Corot-exo-7
    (télécharger - taille 205 Mo)

    Lire la suite de l'article...

    Autre article sur cette découverte


    02/02-05/02/2009 : 1er symposium international dédié aux résultats scientifiques de Corot à Paris

    Pour en savoir plus (inscriptions, soumissions...)
    Le site est ouvert à la soumission de résumés


    01/2009 : Les premières données Corot sont maintenant mises à disposition de toute la communauté scientifique sans restriction.

    elles sont accessibles sur le site http://idoc-corot.ias.u-psud.fr/index.jsp

    Événements 2008

    06/11/2008 : Corot détecte les oscillations de 3 étoiles lointaines

    Le satellite du CNES a mis la main sur 3 étoiles lointaines qui ressemblent étonnamment à notre Soleil. La découverte fait l'objet cette semaine d'un article dans la prestigieuse revue américaine Science.
    Lire la suite...

    Courbes de lumière des 3 étoiles observées par Corot
    Courbes de lumière des 3 étoiles observées par Corot. Crédits : LESIA.


    10/2008 : Corot découvre un objet unique

    Le télescope spatial du CNES a découvert un objet si exotique que les astronomes ne sont pas certains que l'on puisse l'appeler "planète". Baptisé Corot-Exo-3b, il a une taille comparable à Jupiter, mais est 20 fois plus massif.
    Lire la suite...

    Planète Corot-Exo-3b
    Corot-Exo-3b est de la taille de Jupiter en beaucoup plus massif. Crédits : OAMP


    06/10-10/10/2008 : Une école doctorale consacrée à Corot s'est tenue à Meudon et à Sèvres.

    Les informations détaillées et les présentations sont accessibles sur le site de l'Observatoire de Paris.


    07/2008 : Point sur les dernières découvertes de Corot

    CoRot est en orbite depuis plus de 575 jours. Le satellite, l'instrument et le segment sol fonctionnent parfaitement. Cinq runs d'observation ont été réalisés ; le 6ème run actuel démarré mi-avril doit s'achever en septembre après 150 jours d'observation fixe. Il sera suivi de deux runs courts d'environ 25 jours chaque. Cet article fait le point sur les dernières découvertes de Corot dans le programme de recherche d'exoplanètes et dans celui de sismologie stellaire.
    Lire l'article.


    19/05-23/05/2008 : Communiqué de l'équipe Corot

    L'équipe scientifique Corot a annoncé trois nouvelles découvertes lors du symposium 253 de l'Union Internationale Astronomique (IAU) à Boston consacré aux transits planétaires.

    Outre deux nouvelles découvertes de géantes gazeuses, la présentation d'un nouveau type d'objet a immédiatement soulevé des débats entre l'équipe Corot et les 200 astronomes internationaux présents à cette réunion. Les caractéristiques estimées de cet objet (masse = 20 MJupiter , rayon = 0,8 RJupiter), appelé Corot-exo-3b, le situent entre une planète et une naine brune compacte ayant une densité double de celle du platine !

    Corot n'est pas en reste non plus du côté de la découverte de petites planètes, avec la détection d'un signal de 5 dix millièmes du signal de l'étoile. S'il s'agit bien d'un transit, le rayon de la planète serait de 1.7 fois le rayon de la Terre.

    Référence...

    Liens...

    Pour Mémoire : Depuis 510 jours, le satellite Corot et son télescope tiennent mieux que leurs objectifs. La mission est exploitée depuis le Centre Spatial de Toulouse par le travail conjoint des équipes du Centre de Mission et du Centre de Contrôle. Des manœuvres de correction d'orbite ont été réalisées début avril afin d'optimiser les champs d'observation futurs. L'enchaînement de ces opérations et celles de la mise en station se sont parfaitement déroulées et ont permis de démarrer les observations du 6ème champ de vue le 15 Avril. Il s'agit du troisième Run d'observation longue durée ; il permettra de recueillir en continu et pendant 5 mois les mesures photométriques simultanées de 12000 étoiles.

    Événements 2007

    12/2007 : Corot un an après le tir


    Courbe de lumière de l'étoile parente de Corot-exo-2b

    Le satellite Corot (Convection, Rotation et Transits planétaires) fête son premier anniversaire. Lancé par une fusée Soyouz depuis le cosmodrome de Baïkonour le 27 décembre 2006, il a commencé à collecter des données scientifiques le 2 février 2007. Quel est le bilan après plus de 300 jours d'observations ?

    Pour en savoir plus...


    25/11-28/11/2007 : 3ème Workshop Corot à Natal au Brésil

      
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cette campagne dans la rubrique "Galerie Multimedia"


    10/2007 : 300 jours déjà très fructueux

    Le satellite Corot (Convection, Rotation des étoiles et Transits des planètes extrasolaires) fête ses 300 jours en orbite, depuis son lancement du cosmodrome de Baïkonour le 27 décembre 2006.

    Le satellite vient d'achever sa première longue séquence d'observation (150 jours) vers le centre galactique et s'est retourné vers l'anti-centre, afin de tourner le dos au soleil, le 15 octobre. Après les opérations de pointage fin réalisées depuis le centre de Toulouse, il a entamé sa deuxième longue séquence d'observation le 23 octobre. Celle-ci devrait se poursuivre jusqu'en mars prochain. Plus ...


    24/07/2007 : Point clé Centre de Mission Corot

    Après une séquence initiale d'observation vers l'anticentre galactique en janvier et février, puis une plus courte de 3 semaines de fin avril à début mai vers le centre, la mission Corot est désormais au milieu de sa première séquence d'observation de longue durée. Le télescope est en effet pointé depuis mi-mai vers une zone du centre galactique, dans la constellation de l'Aigle, qu'il observera en permanence jusqu'à la mi-octobre.

    Un point clé d'avancement des activités du centre de mission Corot s'est tenu le 24 juillet au CNES de Toulouse, en présence de tous les acteurs concernés. Les objectifs du point clé ont été atteints, et à cette occasion il a pu être relevé que :

    • Le satellite fonctionne toujours remarquablement bien
    • Les produits de niveau 0 livrés par le CNES aux laboratoires scientifiques, ainsi que les produits de niveau 1 en cours d'élaboration au LESIA, confirment les excellentes performances de l'instrument. Un jeu complet de douze mille courbes de lumières, correspondant à un mois d'observation, a déjà pu être élaboré.

    Fin octobre le satellite sera retourné à nouveau dans la direction de l'anticentre galactique, pour entamer une deuxième séquence d'observation de longue durée.


    03/05/2007 : Succès des premières observations du satellite Corot : Une exoplanète découverte et premières oscillations stellaires

    Le satellite Corot a effectué à la fois les vérifications et calibrations en vol et les premières observations scientifiques. Tout fonctionne à bord comme prévu voire dans certains cas, significativement mieux, ce qui aura un impact important sur la mission. Bien que l'évaluation systématique et scientifique des résultats qui nous arrivent demandera encore du temps, nous pouvons aujourd'hui présenter quelques résultats préliminaires qui démontrent la qualité exceptionnelle de ce satellite.
    Communiqué de presse et information complémentaire


    Transit de la première exoplanète observée par Corot (Corot– Exo-1b)


    Variations d'éclat au cours du temps d'une étoile brillante analogue au Soleil observée par Corot. L'analyse harmonique montre clairement la présence de modes d'oscillations sismologiques.


    03/2007 : Revue de recette en vol les 21 et 22 mars à Cannes chez Thales Alenia Space, et le 26 à Toulouse au CNES

    Le télescope Corot est pointé depuis le 3 février vers un champ d'observation dans l'anti-centre galactique. La recette en vol qui vient de s'achever a permis d'établir un bilan du lancement, de la mise poste, de la mise en station et du comportement du satellite et du segment sol depuis le 3 février.
    Les présentations ont permis de constater un excellent fonctionnement de la plate-forme Proteus, ainsi que de l'instrument. Sur la voie astérosismologie, pour une spécification de 0.6 ppm en 5 jours, on obtient 0.74 ppm avant d'appliquer toutes les corrections. Sur la voir exoplanètes, pour une spécification de 7.10-4 en 1 heure d'intégration, on obtient 7.5 10-4 avant correction du niveau de bruit. Dès l'application de toutes les corrections, les spécifications seront atteintes et très probablement dépassées. La précision d'injection a permis de ne consommer que 8 grammes d'ergols sur les 23 kg embarqués, ce qui permet d'espérer une grande longévité de la mission.
    Le 2 avril, le télescope aura achevé son "initial run" (IR1) vers l'anti-centre galactique, et sera retourné vers le centre pour débuter un "short run" (SRc01) jusqu'en mai, puis démarrer son premier "long run" (LRc01) de cinq mois vers le centre galactique. Une grande moisson de données en perspective !

      


    13/02/2007 : 21ème Conseil Scientifique Corot, à l'Observatoire de Paris

    Les membres du Conseil Scientifique étaient réunis ce jour, à Paris, pour un premier debriefing par l'équipe projet de sept semaines de recette en vol du satellite Corot.
    Le programme d'observation IR1, en cours depuis le 3 février, se poursuit nominalement. Les opérations de retournement sont programmées au 2 avril.
    Le Conseil Scientifique doit décider du programme d'observation qui sera mené pendant les 6 mois de la période d'été, dans la direction du centre galactique.

      
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cette campagne dans la rubrique "Galerie Multimedia".


    03/02/2007 : Le télescope Corot a démarré son premier programme d'observation

    Après analyse et caractérisation des premières images des 2 CCD exoplanètes, l'instrument Corot est passé en mode d'observation scientifique pour une période de 2 mois, jusqu'au 2 avril.
    Magnitude de saturation, focalisation et dispersion chromatique des tâches images, modélisation de la ligne de visée, tous les paramètres sont nominaux ou dans leur précision de réglage.
    Trois journées d'opérations ont été nécessaires pour générer et vérifier soigneusement le jeu de masques téléchargé pour calculer à bord les courbes de lumière des 12 000 étoiles sélectionnées.
    Ces courbes de lumières seront par la suite corrigées des bruits instrumentaux, et mises à disposition des équipes scientifiques sous forme de produits de niveau 1.
    Il faudra plusieurs semaines pour caractériser finement ces bruits et optimiser les algorithmes de correction. Les laboratoires partenaires de Corot sont d'ores et déjà au travail...

      
    Vous pouvez télécharger l'animation présentant la galerie de portraits des étoiles de la voie planètes (2,5 Mo format mpeg).


    30/01/2007 : Passage de Corot en mode de pointage fin

    Après ouverture du couvercle (le 17 janvier) et réalisation des étalonnages relatifs à la géométrie instrumentale et aux bougés de la ligne de visée (du 18 au 23 janvier), le fenêtrage des 2 CCD sismologie a pu être téléchargé à bord le 24 janvier et permettre ainsi le démarrage des mesures écartométriques, en boucle ouverte. Ce jour, le satellite est passé avec succès en mode de pointage fin, la plate-forme Proteus étant alors alimentée par les données d'attitude en provenance du calculateur de l'instrument (3 petits angles autour de la consigne).
    Les performances optiques de la voie sismologie s'avèrent excellentes (forme et stabilité des taches images), avec une distorsion incroyablement proche des modèles élaborés avant lancement.
    Lors des acquisitions d'images réalisées pour étalonner la voie sismologie, Corot a détecté son premier objet parasite : un débris d'une fusée Delta 1 lancée en 1984, et qui a laissé sur le CCD une petite trainée très facilement identifiable au milieu du fond d'étoiles. Le mouvement du parasite dans l'image est en tout point conforme aux données de trajectoire calculées par la NORAD...

     


    18/01/2007 : Corot a livré sa première image

    Des années d'effort récompensées pour les ingénieurs et les scientifiques de la mission Corot
    L'ouverture du cache protecteur du télescope du satellite scientifique Corot a été effectuée avec succès par les équipes opérationnelles du CNES à Toulouse le mercredi 17 janvier 2007.
    Après vérification d'usage du fonctionnement du satellite, conforme aux attentes des spécialistes, la première image a été réalisée suite...


    03/01/2007 : Acquisition de la première image d'obscurité des CCD

    Après mise en route des électroniques instrument, la première image couvercle fermé de la voie exoplanètes est parvenue au Centre de Mission ce matin 3 janvier 2007.
    Offsets vidéo, courants d'obscurité, marquage des CCDs (effets EMC), tous les paramètres du signal d'obscurité sont conformes à l'attendu.
    La régulation thermique du bloc focal converge par ailleurs lentement vers la consigne. Le programme de travail se déroule nominalement. L'orbite atteinte par le lanceur étant extrêmement proche de l'orbite visée, il a été décidé d'abandonner les manœuvres de correction d'inclinaison initialement envisagées. C'est autant d'ergol économisé pour la future mise en dérive du plan !
    L'équipe projet CNES souhaite à tous ses collaborateurs une excellente année 2007 et le meilleur aux équipes scientifiques pour la mission du télescope spatial Corot.

     

    Événements 2006

    27/12/2006 : Lancement réussi du satellite Corot

    Le satellite Corot a été lancé avec succès et se trouve maintenant en orbite polaire, à 896 km d'altitude. La mission lanceur (vol de qualification) s'est déroulée parfaitement, avec une séparation au-dessus du Pacifique Sud 50 minutes après le décollage du Soyuz 2-1B. Les premières données recueillies montrent que la plate-forme est en bonne santé. Le satellite est en mode SCAO barbecue, dos au soleil. L'avionique (GPS, gyros, senseurs d'étoiles, roues à réaction) sera mise ON dans la journée du 28 décembre, avec entrée en mode de pointage inertiel le 29 décembre. Les équipes système et satellite sont sur le pont pour dérouler cette phase d'opérations début de vie.

      
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cette campagne dans la rubrique "Galerie Multimedia" sous-page "CAMPAGNE DE LANCEMENT".


    24/12/2006 : Arrivée du lanceur Soyuz sur le pas de tir

    Aux premières heures de cette veille de Noël, le lanceur Soyuz a été érigé sur le pas de tir n°6 du cosmodrome de Baïkonour. Corot s'élancera au-dessus de la steppe kazakhe mercredi 27 décembre à 14:23 TU : frisson garanti pour le Directeur de Mission Satellite et son équipe, situés à 400 m de la table de lancement dans le bunker client. Reliés par liaison satellitaire à la Salle de Contrôle Principale de Toulouse, ils y dérouleront les activités de chronologie négative 10 heures durant.
    Séparé après 50 minutes de vol à l'altitude de 900 km, Corot survolera la station de télémesure d'Hartebeesthoek 28 minutes plus tard. Les données reçues permettront aux équipes du Centre de Contrôle de réaliser un premier diagnostic de bonne santé du satellite, après déploiement des panneaux solaires (séquence automatique). Deux heures plus tard, l'étage supérieur Fregat retombera dans le Pacifique, marquant la fin de la mission lanceur.

      
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cette campagne dans la rubrique"Galerie Multimedia" sous-page "CAMPAGNE DE LANCEMENT".


    18/12/2006 : Intégration du composite supérieur, le 18 décembre 2006

    Le satellite Corot monté sur l'étage Fregat a été basculé ce jour en position horizontale pour encapsulation.
    Le composite supérieur ainsi formé quittera demain soir par train le MIK 112 pour rejoindre le MIK 40, bâtiment situé à proximité du pas de tir et où se trouve le tri-étage Soyuz.
    Le logo de la mission pourra alors être collé sur la coiffe !

      
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cette campagne dans la rubrique"Galerie Multimedia" sous-page "CAMPAGNE DE LANCEMENT".


    14/12/2006 : Les opérations combinées se poursuivent nominalement, ce 14 décembre 2006

    Le satellite Corot, couplé à l'adaptateur lanceur (CASA), est désormais en configuration pour le stacking. Une fois monté sur l'étage supérieur Fregat (opération imminente), la batterie du satellite sera connectée et les protections optiques seront retirées.
    Le Nose Module (ensemble Fregat, adaptateur, satellite) sera basculé pour encapsulation. La coiffe Soyuz est arrivée ce jour dans le sas de l'UCIF.

      
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cette campagne dans la rubrique"Galerie Multimedia" sous-page "CAMPAGNE DE LANCEMENT".


    11/12/2006 : Revue d'Aptitude aux Opérations de la mission Corot

    La RAO, organisée au Centre Spatial de Toulouse le 11 décembre 2006, a permis de clore la phase de qualification du système au sol et d'autoriser les opérations de lancement et de recette en vol. Une ultime répétition générale aura lieu le 21 décembre, depuis la Salle de Contrôle Principale de Toulouse, en interface avec Baikonour (pas de tir) et Moscou (centre de mission Fregat).

    Agenda

    • Bilan des essais de qualification système
    • Préparation des opérations de recette en vol (LEOP, calibrations début de vie, ouverture de l'obturateur, mise en station, premier programme d'observation)
    • Examen critique de la documentation opérationnelle
    • Synthèse des revues de fichiers sol
    • Etat de la chaîne de traitement scientifique
    • Assurance qualité système


    30/11/2006 : Les opérations de remplissage sont maintenant terminées

    Les opérations de remplissage du réservoir d'hydrazine (40 l), particulièrement délicates, ont été réalisées ce jour par les ergoliers d'Alcatel.
    L'hydrazine est un poison violent, ce qui explique le soin apporté à sécuriser tous les abords lors du remplissage, et à vérifier l'étanchéité des fûts et des lignes d'approvisionnement.
    Le satellite Corot est maintenant prêt à rejoindre l'UCIF, pour les opérations de mating.

      
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cette campagne dans la rubrique"Galerie Multimedia" sous-page "CAMPAGNE DE LANCEMENT".


    28/11/2006 : Les opérations de préparation satellite se poursuivent nominalement à Baïkonour

    Après une dernière série de tests fonctionnels de bonne santé, le satellite a été transféré au HPF, salle blanche hautement sécurisée destinée aux opérations de remplissage (hydrazine).
    Parallèlement, les opérations de déploiement des moyens électriques se poursuivent, au MIK 40 et sur le pas de tir. Un premier essai de chronologie négative avec la Salle de Contrôle Principale de Toulouse est programmé cette semaine.
    La neige a fait son apparition à Baïkonour, et la température est descendue à -23°C. Néanmoins, l'équipe projet fait face !

      
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cette campagne dans la rubrique"Galerie Multimedia" sous-page "CAMPAGNE DE LANCEMENT".


    14/11/2006 : Départ du satellite pour le cosmodrome de Baïkonour

    Les opérations logistiques de chargement du conteneur satellite à bord de l'Antonov 124 (aéroport de Nice) ont marqué, ce 14 novembre, le démarrage de la campagne de lancement.
    Le conteneur satellite, arrivé à Baïkonour le lendemain après dédouanement à Moscou, a été transféré par voie ferré jusqu'au MIK 112, bâtiment où se dérouleront les opérations de préparation au lancement durant les 4 prochaines semaines. Le lancement a été confirmé par Starsem au 21 décembre 2006.

      
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique"Galerie Multimedia" sous-page "CAMPAGNE DE LANCEMENT".


    11/09/2006 : Inauguration et conférence de presse autour de l'exposition Planètes d'Ailleurs, au Muséum d'Histoire Naturelle de Marseille

    L'exposition Planètes d'Ailleurs, organisée avec le concours du CNES, vise à faire connaître l'histoire de l'exploration scientifique des planètes du système solaire et de la découverte des premières planètes extrasolaires. Un espace thématique y est consacré à la mission spatiale Corot, rappelant notamment le rôle joué par le Laboratoire d'Astrophysique de Marseille dans la conception du télescope. Les objectifs de la mission et les performances à atteindre pour la détection de planètes telluriques depuis l'espace y sont expliquées au public. Un cycle de conférences et de rencontres avec les chercheurs impliqués dans la recherche d'exoplanètes, ouvrant de nouvelles perspectives pour l'exobiologie, est prévu pendant toute la durée de l'exposition (jusqu'au 14 janvier 2007).

      
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".

    Pour plus d'informations sur cet événement, visitez le site web du Muséum d'Histoire Naturelle.


    05/09-07/09/2006 : Revue d'Aptitude au Vol du satellite Corot, à Cannes

    La RAV, organisée conjointement par les équipes du CNES et d'Thales Alenia Space, a permis de statuer sur l'état de qualification technique du satellite Corot avant son départ en campagne pour Baïkonour. Ce dernier jalon avait également pour objectif de vérifier la conformité du satellite aux exigences de la mission.

    Agenda

    • Bilan des essais de qualification
    • Examen technique de l'ensemble des chaînes fonctionnelles bord
    • Parcours des interfaces avec le lanceur
    • Présentation des opérations de transport et de préparation satellite sur le site de lancement
    • Assurance produit


    05/06-09/06/2006 : 10ème Corot WEEK à Nice

    Pour plus d'informations sur cet événement, visitez le site web de l'Observatoire de Nice.


    11/04-13/04/2006 : Premiers essais de validation système au Centre de Mission Corot, à Toulouse

      
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".

    Les logiciels du Centre de Mission Corot, recettés à Madrid le 7 avril 2006, ont été mis en œuvre pour la première fois au Centre Spatial de Toulouse lors de cette semaine d'essais consistant à réaliser en accéléré l'ensemble des opérations de mise en station du télescope en orbite. Ces essais ont sollicité l'ensemble des fonctions développées pour étalonner, programmer et contrôler l'instrument. Les chaînes photométrique d'acquisition et de traitement du signal à bord étaient simulées par le banc charge utile, livré et installé par le LESIA en début d'année. Le banc est actuellement utilisé de façon intensive pour les essais d'opérabilité, ainsi que pour la validation scientifique du logiciel de vol.


    03/04-07/04/2006 : Visite de sécurité à Baïkonour

      
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".

    Troisième mission du projet Corot à Baïkonour, cette visite avait pour objectif de s'assurer des aspects sécurité lors du transport et des activités sur place des futures équipes en charge de la campagne de lancement du satellite.


    10/02-04/04/2006 : Essais de qualification mécanique du satellite, à Cannes

      
    Vous pouvez aussi télécharger le film suivant sur ces essais.

    Lors de cette campagne d'essais, le satellite Corot a été soumis, sur pot vibrant puis en chambre acoustique, aux environnements de lancement.
    Le satellite a ensuite été couplé mécaniquement et électriquement à l'adapteur lanceur (CASA) pour des essais de fit-check et de séparation par dessanglage.
    Le 4 avril, un dernier essai d'ouverture des panneaux solaires (libérés par pyrotechnie) était réalisé avec succès.


    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".


    31/01/2006 : Revue Préparatoire à la Qualification Système

    La RPQS, tenue au Centre Spatial de Toulouse le 31 janvier, a permis d'autoriser le démarrage de la phase de qualification système.

    Agenda

    • Bilan des essais de compatibilité
    • Etat des composantes
    • Zoom sur l'intégration/validation du CMC
    • Spécification et planning des essais système
    • Plan général des opérations
    • Préparation du lancement et de la recette en vol
    • Assurance qualité système


    06/01/2006 : Démarrage de la phase d'intégration/validation du satellite Corot

      
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".

    Le 6 janvier, deux jours après sa réception à Cannes, l'instrument Corot était mécaniquement couplé à la plate-forme Proteus.
    Les connexions électriques ont été réalisées dans les jours suivants. Ces activités marquent la naissance du satellite Corot, et le démarrage d'une ultime phase de tests fonctionnels et d'essais d'environnement, jusqu'à la fin de l'été 2006. Thales Alenia Space, architecture industriel du satellite Corot, est en charge de ces activités.

    Événements 2005

    25/11-04/12/2005 : Essais thermiques en caisson vide soleil, à Intespace

      
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".

    Le télescope Corot, placé sur une orbite polaire à 896 km d'altitude, a été conçu pour filtrer au mieux les perturbations thermiques en provenance de l'environnement terrestre (alternance jour/nuit lors des périodes d'éclipses). Ces essais thermiques, au-delà du strict objectif de qualification, étaient donc particulièrement importants pour caractériser finement le comportement de l'instrument et vérifier la pertinence des modélisations. A l'issue de cette campagne de mesures dans le caisson SIMLES d'Intespace, nous sommes en mesure de conclure aux très bonnes performances thermiques de l'instrument dans son ensemble, et en particulier des sous-systèmes les plus critiques : le collecteur afocal du télescope, la caméra et l'alvéole supérieure de la case portant les électroniques analogiques. Ces essais ont par ailleurs permis, au vide et à -40°C (température de régulation du bloc focal), de vérifier les performances optiques et la radiométrie du détecteur (bruits dans les taches images).


    15/11-17/11/2005 : Rencontres presse/médias et visite parlementaire


    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".

    Ces rencontres avec la presse écrite, radio et télévision se sont déroulées dans les salles blanches d'Intespace, autour de l'instrument Corot en cours de tests fonctionnels. Annie Baglin, P.I de la mission Corot, était présente pour répondre aux questions des journalistes. Le 17 novembre, l'équipe projet CNES a poursuivi cette opération de communication par la rencontre d'une délégation parlementaire (députés, sénateurs et administrateurs des deux assemblées), invitée au CST pour l'occasion.
    L'instrument Corot a passé avec succès les essais d'environnement mécanique et doit encore subir une phase d'essais thermiques au vide, avant livraison à Thales Alenia Space.


    02/11-06/11/2005 : 2ème Workshop Corot au Brésil

      
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".

    Ce deuxième séminaire scientifique, organisé à Ubatuba par l'Université de Sao Paulo, a été l'occasion d'échanges nombreux sur les différents programmes de recherche menés en préparation de la mission Corot : effets de la rotation et du champ magnétique sur le transport du moment angulaire au sein d'une étoile, simulation de l'activité stellaire dans les courbes de lumière Corot, observation de jeunes amas, dynamique des systèmes planétaires extrasolaires, migration et métallicité...
    Quelques uns des Programmes Additionnels retenus par le 16ème Conseil Scientifique ont été présentés. Ce séminaire réunissait pour la première fois l'ensemble des étudiants et ingénieurs brésiliens détachés en France. Il s'agissait enfin de la première rencontre technique entre les équipes CNES et INPE depuis la signature de l'accord de coopération, le 14 juin. La station de réception d'Alcantara sera déployée sur site début 2006.


    07/10-18/10/2005 : Essais de qualification mécanique, à Intespace

      
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".


    16/08-08/09/2005 : Intégration finale de l'instrument

      
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".

    Après livraison du baffle modèle de vol et réalisation d'une nouvelle série d'essais optiques, l'instrument Corot a été assemblé dans les salles blanches du Centre Spatial de Toulouse, du 16 août au 8 septembre 2005. Les opérations menées par l'équipe d'intégration du CNES ont consisté à insérer la caméra à l'intérieur du télescope, puis à monter l'ensemble sur la case à équipements, opération particulièrement délicate. La séquence s'est terminée par la mise en place du radiateur bloc focal, des MLI et de l'appareillage thermique pour les essais d'environnement qui seront réalisés à l'automne. L'instrument a été livré le 9 septembre à Intespace.


    21/06-24/06/2005 : Préparation de la campagne de lancement (PCRR), à Baïkonour

      
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".

    Cette mission d'une semaine à Baïkonour (Kazakhstan) a permis aux équipes satellite CNES et Alcatel de prendre connaissance des moyens mis à disposition par Starsem pour la campagne de lancement de Corot. Parmi les sujets traités : opérations de déchargement de l'An-124, scénario de campagne, sécurité des opérations de remplissage du satellite, moyens de contrôle, opérations sur le pas de tir. Le lancement est prévu á l'été 2006, par une fusée SOYUZ 2-1B.


    14/06/2005 : Signature de l'accord de participation du Brésil à la mission Corot, au Salon du Bourget


    © CNES/E.Grimault
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".

    A l'occasion du Salon du Bourget, M. Yannick d'Escatha, président du CNES et M. Sergio Mauricio Gaudenzi, président de l'AEB, ont signé l'accord de coopération impliquant la participation du Brésil à la mission Corot. L'accord porte sur la réception des données de télémesure scientifique par la station d'Alcantara et la participation de chercheurs et d'ingénieurs brésiliens au développement du segment sol utilisateurs. Des moyens d'observation sol seront également mis à contribution pour le programme d'accompagnement scientifique. La communauté astronomique brésilienne aura de son côté un accès privilégié aux données Corot.


    23/05-27/05/2005 : 8ème Corot WEEK à Toulouse.

      
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".

    Ce séminaire scientifique, organisé conjointement par le CNES et l'Observatoire Midi-Pyrénées, a été l'occasion de réunir plus de 120 scientifiques en provenance des agences et pays partenaires du projet Corot.
    Les travaux ont porté majoritairement sur la préparation de la première année d'activité en orbite :

    • construction du programme d'observation,
    • appel à idées pour les programmes additionnels,
    • poursuite des tests en aveugle (sur des données simulées) pour la recherche de planètes et la sismologie,
    • choix de la méthode de calcul des patrons utilisés pour la photométrie d'ouverture de la voie exoplanètes,
    • définition d'un plan de travail pour les observations coordonnées au sol.

    De nouvelles équipes thématiques ont été mises en place : DAT (analyse des données astérosismologiques), Systèmes Binaires, ACROCorot (convection, rotation, activité).

    A environ 15 mois du tir (attendu à l'été 2006), cette Corotweek a permis à tous de voir l'instrument Corot, actuellement en intégration finale dans nos salles blanches, ainsi que de visiter le futur centre de contrôle du satellite.


    19/04/2005 : Réunion technique à l'Observatoire de Vienne

      
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".

    De façon à accroître et sécuriser la réception des données de télémesure scientifique Corot, le projet étudie avec l'Observatoire de Vienne la possibilité d'un partage de l'antenne de 3 m développée et utilisée depuis juillet 2003 pour la réception des données MOST.


    13/04-14/04/2005 : Première lumière du télescope Corot

      
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".

    Dans la nuit du 13 au 14 avril 2005, le télescope Corot, en intégration au bâtiment BIS, a été pointé sur le ciel toulousain et a pu réaliser une première série d'images au voisinage de l'étoile polaire.
    L'exploitation de ces images permettra de vérifier un certain nombre de paramètres optiques (géométrie et photométrie), mais les images, acquises à l'air et à température ambiante, ne permettent pas encore d'appréhender les performances finales de l'instrument.


    11/04/2005 : Revue Critique de Définition du Satellite, à Cannes


    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".

    Agenda

    • Examen de la définition détaillée du satellite
    • Performances du mode de pointage fin
    • Plan d'intégration et de validation
    • Qualification de la plate-forme PROTEUS
    • Assurance Produit


    30/03/2005 : Essais de qualification finale du baffle MQ au CSL

      
    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".

    Cette campagne d'essais marque avec succès la qualification du baffle, après correction sous la responsabilité du CSL des anomalies de tenue mécanique révélées lors de la première série d'essais en Août 2004. En particulier, les pieds de fixation du baffle sur le plateau supérieur du télescope ont été modifiés.


    21/03/2005 : Démarrage des réglages optiques de l'instrument modèle de vol (afocal et caméra), au CNES

      


    04/03/2005 : Revue des Interfaces Système

    Agenda

    • Description des Interfaces entre composantes de 1er niveau
    • Etat d'avancement du satellite et de la composante sol
    • Moyens de simulation pour les essais et les opérations
    • Essais de compatibilité et de qualification système
    • Management et assurance qualité


    06/01/2005 : Démarrage de l'AIT instrument au CNES

      

    Événements 2004

    15/12/2004 : Essais de qualification mécanique de la caméra, à Intespace


    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".


    14/12-17/12/2004 : 7ème Corot WEEK à Grenade (Espagne)

    Poster CW7 Grenade Grenade

    Pour plus d'informations sur cet événement, visitez le site web de l'Institut d'Astrophysique d'Andalousie (CSIC).


    09/12/2004 : Livraison officielle du modèle de vol du télescope afocal par Alcatel Cannes


    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".


    05/11/2004 : Point clé des spécifications industrielles du Centre de Mission Corot, à Madrid


    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".


    29/10-02/11/2004 : Premier workshop Corot au Brésil

    Organisé par José Renan de Medeiros et Eduardo Janot Pacheco, Co-Investigators brésiliens de la mission Corot, ce colloque de Natal a permis, dans une ambiance particulièrement agréable, de présenter l'expérience Corot à la communauté des futurs utilisateurs scientifiques brésiliens, de passer en revue les différents travaux de recherche menés au Brésil dans les domaines de la sismologie stellaire (notamment sismologie des étoiles jeunes) et de la mécanique des systèmes planétaires, ainsi que de faire le point sur les contributions scientifiques et techniques brésiliennes, en cours et à venir.


    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".

    Dans le cadre de ce colloque, l'équipe projet CNES a été invitée par l'INPE à visiter le futur site d'installation de l'antenne secondaire Corot.
    Cette antenne sera utilisée pour accroître le volume de données scientifiques dans les phases d'observation, portant le volume quotidien de données collectées de 1 Gbits à 1.5 Gbits. Ce complément de télémétrie permettra d'acquérir l'image de l'ensemble des cibles de la voie sismologie et de suréchantillonner jusqu'à 500 étoiles de la voie exoplanètes.


    05/10/2004 : Présentation de la mission Corot au 55ème Congrès International d'Astronautique (Vancouver BC, Canada)

    Télécharger le papier présenté au congrès : Corot Mission Engineering : cost-effective solutions for stellar photometry in low earth orbit.


    30/09-04/10/2004 : Visite de l'équipe Corot à l'Université de Colombie Britannique (Vancouver BC, Canada)

    Les équipes des projets MOST et Corot se sont rencontrées pour démarrer les échanges techniques et scientifiques décidés au 12ème conseil scientifique Corot.
    Le satellite MOST est un micro-satellite canadien dédié à l'étude photométrique de la micro-variabilité des étoiles. L'instrument, dont le concept est très différent de celui de Corot (télescope de 15 cm avec réseau de lentilles de Fabry), a été développé sous la responsabilité de Jaymie Matthews, professeur à l'UBC. MOST a été lancé en Juin 2003 par Rockot et a déjà observé plus de 40 étoiles.


    Vous trouverez d'autres photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".

    La coopération scientifique entre les deux projets prévoit notamment :

    • La mise à disposition par l'équipe scientifique Corot de modèles astrophysiques et d'outils d'analyse du signal stellaire.
    • La fourniture par MOST de données de télémétrie destinées à tester les étalonnages Corot et valider les modèles d'interaction du satellite avec l'environnement terrestre (ex : effet des radiations dans l'anomalie Sud-Atlantique, effet du champ magnétique terrestre sur le système de contrôle d'attitude, variations orbitales et saisonnières de la lumière parasite terrestre).
    • L'échange d'informations sur le comportement attendu et réellement observé des principaux types d'étoiles devant être étudiées par Corot, avant leur sélection finale. Dans ce cadre, MOST pourrait dans les prochains mois observer un certain nombre de cibles Corot situées dans la région du Centre Galactique.

    Cliquez sur le logo pour accéder au site web
    MOST de l'Université de Colombie Britannique :
    Logo MOST


    25/08/2004 : Premières images de la caméra MI à l'IAS

    Vous trouverez quelques photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".

    Vous pouvez également suivre l'actualité de la caméra sur le site du LESIA.


    Tâche image sismologie

    Tâche image exoplanète


    17/08/2004 : Premiers essais de qualification mécanique du baffle externe au CSL

    Vous trouverez quelques photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".


    09/07/2004 : Réception du modèle de qualification du baffle externe à l'ESTEC

    Vous trouverez quelques photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".


    24/06/2004 : Point Clé de Définition du Segment Sol de Contrôle


    08/06/2004 : Transit de Venus devant le Soleil


    Photos prises à Toulouse, au CST, © Sébastien Rouquette

    Dans la matinée du 8 juin 2004, la planète Venus est passée entre la Terre et le Soleil, provoquant l'apparition d'une petite tache noire qui s'est déplacée sur la surface du Soleil d'un bord à l'autre.
    Le phénomène, très rare, a duré 6 heures et a pu être observé partout en France, à condition de s'être soigneusement protégé les yeux.
    Cet événement, appelé transit, illustre parfaitement la méthode utilisée par Corot pour son programme de recherche d'exoplanètes. C'est l'atténuation périodique du signal lumineux des étoiles observées par Corot qui nous révélera la présence de planètes, dès lors que le plan de l'orbite de ces planètes est confondu avec la direction d'observation du satellite.

    Pour plus d'informations vous pouvez consulter les sites suivants :
    http://www.vt-2004.org (site ESO)
    http://www.imcce.fr/vt2004/fr/fiches.html


    06/2004 : À l'occasion du transit de Vénus devant le soleil, visite du Ministre délégué à la recherche, M. François d'Aubert, à l'Observatoire de Meudon.

    M. François d'Aubert et Mme Annie Baglin ont pu discuter des enjeux techniques et scientifiques de la mission Corot.

       


    26/05/2004 : Essais de qualification mécanique de la case à équipement au CSL

    Vous trouverez quelques photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".


    17-05/19/05/2004 : 6ème Corot WEEK à Orsay

    Pour plus d'informations sur cet événement, visitez le site de l'IAS.


    11/05-12/05/2004 : Revue Critique de Définition de l'Instrument

    Agenda

    • Organisation et partenaires
    • Dossier de définition des architectures
    • Assurance et gestion produit
    • Arborescence des spécifications
    • Dossier de justification et bilans de performances
    • Interfaces avec la plate-forme
    • Plan de développement
    • Validation des performances
    • AIT et moyens d'essais

    Vous trouverez quelques photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".


    06/05/2004 : Revue de Définition du Segment Sol Utilisateur

    Agenda

    • Missions et interfaces du CMC et du CDC
    • Organisation et principes d'ingénierie
    • Présentation des fonctions du CMC
    • Concept des opérations et chronologies
    • Architecture informatique
    • Plan de développement
    • Management et assurance qualité
    • Utilisation scientifique des données


    10/03/2004 : Livraison par Thales Alenia Space de la structure du télescope. Début d'intégration de l'afocal

    Vous trouverez quelques photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".


    09/03/2004 : Livraison par la SONACA de la structure de la case à équipements

    Vous trouverez quelques photos illustrant cet événement dans la rubrique "Galerie Multimedia".


    27/01/2004 : Revue de Définition Préliminaire du Satellite

    Événements 2003

    12-2003 : 5ème Corot WEEK du 10 au 12 Décembre 2003 à Berlin.


    12-2003 : Mission au Brésil à l'INPE du 3 au 5 Décembre 2003.


    10-2003 : Revue de Définition Préliminaire du Système les 14 et 15 Octobre 2003 au CNES Toulouse.


    06-2003 : 4ème Corot WEEK du 2 au 6 Juin 2003. Atelier de travail des scientifiques participants à la mission Corot.

    Événements 2002

    05-2002 : 2ème Corot WEEK du 13 au 16 Mai 2002. Atelier de travail des scientifiques participants à la mission Corot.


    04-2002 : Mission au Brésil du 15 au 17 Avril 2002. Proposition d'une coopération dans le projet Corot pour la composante sol.

    Événements 2001

    10-2001 : Point clé du 24 au 26 Octobre 2001 à l'observatoire de Midi-Pyrénées à Toulouse.


    04-2001 : 6ème Conseil Scientifique, Le meeting c'est tenu à l'Observatoire de Paris, les 2 et 3 Avril 2001.

    Événements 2000

    12-2000 : Convention pluriannuelle avec les laboratoires.


    10-2000 : Décision du Conseil d'Administration d'engager les phases C et D du projet.


    03-2000 : Recommandation du CPS de réaliser Corot après JASON 1 et CALIPSO, lancement en 2004.

    Événements antérieurs

    09-1999 : Recherche de nouveaux coopérants Européens.


    03-1998 : Décision de passage en phase B satellite.


    03-1998 : Complément de Revue de Conception Système.


    06-1997 : Revue de Conception Système.


    12-1996 : Corot est choisi par le CPS (Comité des Programmes Scientifiques du CNES) pour être réalisé sur PROTEUS.